La comète ISON arrive !

Après la (timide) comète Panstarrs en mars dernier, voici qu’une nouvelle comète se décide de venir nous rendre une petite visite. Portant le doux nom de « Comète ISON » pour le grand public, « Comète  Nevski-Novichonok » en l’honneur de ses découvreurs ou encore, pour les scientifiques purs et durs, le nom bien moins poétique de C/2012 S1.

Découverte le 21 septembre 2012 par Vitali Nevski et Artyom Novichonok à l’aide d’un télescope de 40 cm de l’International Scientific Optical Network (ISON, d’où son nom usuel) près de Kislovodsk en Russie, la comète ISON n’est pour l’instant qu’un petit astre dans le ciel matinal, comme le montre ce déjà très beau cliché réalisé par l’astrophotographe espagnol Juan Carlos Casado le 21 novembre 2013 à l’observatoire de Teide, sur l’île de Tenerife, aux Canaries (voir son site en espagnol ici).

ison211113jcciac
La comète ISON vue depuis les Canaries, 21 Novembre 2013 (Juan Carlos Casado)

Si pour l’instant la comète ISON n’est pas très spectaculaire, un événement prochain risque de changer la donne. En effet, la comète fonce tout droit en direction du soleil et passera dans sa couronne le 28 novembre 2013, passant ainsi des profondeurs glaciales de l’espace à une température de plus de 3000 degrés. Pour un bloc de glace mêlé de roches qu’est une comète, l’expérience peut-être fatale. Et dans ce cas, l’aventure de la comète ISON s’arrêtera là…

Mais si elle survit à son passage autour de l’astre du jour, alors ISON pourrait – même si la prédiction de l’aspect visuel des comètes est une science hautement spéculative – devenir un très beau spectacle, d’abord dans le ciel matinal au cours de la première moitié de décembre, avant de se muer en un spectacle visible autant le matin que le soir dans la seconde partie du mois de décembre, offrant aux amateurs d’astres un beau cadeau de Noël. A quoi ressemblera t’elle alors ? Nul ne le sait à l’heure ou nous écrivons ces lignes… mais elle pourrait très bien ressembler alors à la  belle comète Hale Bopp (1997) voir même à la superbe comète McNaught (2007), qui ne fut visible hélas que dans l’hémisphère sud.

panstarrs6
La comète Hale-Bopp depuis Saint-Louis (Pierre Ederlé, membre de l’atelier astronomie, avril 1997)

ison2
La comète McNaught depuis Swift’s Creek, Victoria, Australie (Henry Firus / Flagstaffotos)

Il va sans dire que si un spectacle de cette nature devait s’offrir à nous, notre atelier ferait tout son possible afin d’organiser au plus vite une séance d’observation publique de la comète, surtout pendant la période ou la comète sera observable le soir. L’information sera délivrée sur ce blog, donc n’hésitez pas surveiller notre activité dans les prochains jours !

Les comètes étant des astres vagabonds, son emplacement dans le ciel change de jour en jour. Vous trouverez ci-dessous une carte afin de la repérer, jour après jour, dans le ciel… enfin si la météo est d’accord !

ison3

Vous pouvez également suivre le parcours de la comète à l’aide du logiciel libre Stellarium.

Sur ce, bonnes observations à tous. Souhaitons nous belle comète… et ciel dégagé !

Bonus express : Une vidéo de simulation (très optimiste, reconnaissons le!) de ce à quoi la comète pourrait ressembler (avec sa position réelle dans le ciel ainsi que l’orientation logique de sa queue).

Publicités

A propos astrosaintlouisneuweg

Blog officiel de l'Atelier Astronomie des As du Temps Libre de Saint-Louis Neuweg
Cet article, publié dans Comète, Observation, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s