Observation d’automne 2015 : Trouver sa voie… lactée

Profitant des derniers jours de l’été (astronomique), nous vous invitons à (re)découvrir notre galaxie, la voie lactée, à l’occasion de notre traditionnelle séance d’observation astronomique publique et gratuite prévue pour vendredi 18 septembre 2015 à partir de 20h30 sur le chemin municipal près de l’école primaire, à Folgensbourg.

pano_folgensbourg_

Le lieu de l’observation.

« Ah les belles nuit d’été… »… alors que lentement mais sûrement les beaux jours se font la belle, nous vous invitons à profiter une dernière fois des cieux de la belle saison. Et si en cette fin d’été les planètes se font rares – Saturne étant la seule visible, et là pendant un temps très court après le coucher du soleil – notre galaxie, la Voie lactée, nous offre son plus beau visage… ainsi que l’occasion de découvrir notre place au sein du vaste univers.

La lune, Saturne, et quelques centaines de milliards d’étoiles…

Si le système solaire n’a pas décidé de nous gâter en cette fin d’été, nous vous avons tout de même déniché LA date où la lune offre un magnifique mais fin croissant aux cotés d’Antarès, la plus brillante étoile de la constellation du scorpion, de même que de Saturne, la planète aux anneaux qui se donnera à voir, ainsi que sa principale lune Titan, peu après le coucher du soleil.

obs_panstarrs5

Mais en cette nuit de fin d’été, c’est le ciel profond, c’est à dire tout ce qui se trouve au delà de notre banlieue stellaire proche nous offre son plus beau spectacle. En effet, notre galaxie, la voie lactée, se présente à nos yeux sous son meilleur profil, nous permettant de découvrir en son sein de nombreuses nébuleuses et amas stellaires. Mais surtout, pour peu que le ciel soit suffisamment pur, on l’apercevra, elle. Vue par la tranche, notre galaxie prend la forme d’une zone un peu plus claire dans le ciel, plus riche en étoiles aussi, qui, observée aux simples jumelles (et plus encore aux télescopes, bien sûr), dévoile son infinie richesse, estimée au bas mot à quelques centaines de milliards d’étoiles. Entre 200 et 400 milliards. Mais ce n’est qu’une estimation…

Parmi les autres merveilles du ciel d’été que nous vous proposons de découvrir, citons notamment l’amas d’Hercule, une concentration étonnante d’étoiles, Albiréo, la plus belle des étoiles doubles, l’une jaune l’autre bleue, qui offre un spectacle unique au télescope, ainsi que la grande sœur de notre voie lactée, la galaxie d’Andromède.

obs_astro_maison

Un ciel de toute beauté à découvrir à l’oeil nu mais aussi au télescope, télescopes que le club mettra à disposition des intéressés, de quoi voir ces cieux enchanteurs sous toutes ses coutures.

Vers l’infini et au delà !

Après avoir de nombreuses fois mis notre système solaire à l’honneur, c’est donc cette fois le ciel profond que nous vous ferons découvrir. Le système solaire, c’est notre banlieue, notre quartier, notre rue, mais il est temps à présent de regarder vers l’infini … et au delà !

Au delà, là où les distances se comptent en années lumière… de quoi aussi, réfléchir sur notre insignifiance au milieu de tout cet espace et de se rendre compte de la place que nous occupons au cœur de l’infini. A l’heure ou le nombrilisme est une maladie contagieuse, voici un remède des plus radicaux !

nightshot

Horizons lointains

Contrairement à notre habitude, nous n’avons pas choisi la Petite Camargue Alsacienne pour y poser nos télescopes, mais les hauteurs de Folgensbourg. Certains corps célestes que nous voulons observer ce soir étant très bas sur l’horizon sud ouest, cela nous impose de choisir un emplacement où cette partie du ciel est bien dégagée, ce qui n’est hélas pas le cas à la Petite Camargue où les arbres poussant au long du canal nous boucheraient la vue. De plus, nous avons déjà eu l’occasion de pratiquer ce lieu, lors de l’observation de la comète Panstarrs, en mars 2013, et il est idéal pour nos besoins de ce soir, se situant assez loin des lumières de la ville tout en restant facilement accessible.

panstarrs1

periscolaire_folgensbourg_600px

L’école primaire – et périscolaire – de Folgensbourg, dont le parking saura vous accueillir.

Seule inconnue à l’heure où nous écrivons ces lignes : La météo. D’autant que l’astronomie observationnelle nécessite des conditions atmosphériques optimales pour être pratiquée (voir ici).

En cas de mauvais temps, l’observation serait annulée, même si certains de nos membres seraient présent aux alentours de l’heure de rendez-vous pour en informer les éventuels visiteurs et, malgré tout, tenter de répondre à d’éventuelles questions.

Souhaitons nous donc bonne chance afin que nous puissions vous faire voir le ciel comme vous ne l’avez peut-être jamais vu.

Nota : Parking disponible à proximité. Gratuit.

Publicités

A propos astrosaintlouisneuweg

Blog officiel de l'Atelier Astronomie des As du Temps Libre de Saint-Louis Neuweg
Cet article, publié dans Observation, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s