Observation du 18 septembre 2015 : magie d’un ciel de rêve

Vendredi 18 septembre 2015. Après une journée où les nuages se sont amusés à jouer avec nos nerfs, à l’heure du coucher du soleil, la magie anticyclonique opère et nous offre un ciel pur et presque sans nuages, idéal pour l’observation grand public prévue ce soir. Le rêve de l’astronome.

Le cadre bucolique de notre observation astro (18 septembre 2015)

Le cadre bucolique de notre observation astro (18 septembre 2015)

C’est donc des étoiles plein les yeux avant l’heure que les membres du club, premiers arrivés sur le lieu d’observation, installent leurs télescopes sur ce belvédère naturel que sont les hauteurs de Folgensbourg.

Observation publique (et gratuite) d'astronomie à Folgensbourg - 18 septembre 2015

Observation publique (et gratuite) d’astronomie à Folgensbourg – 18 septembre 2015

Observation publique (et gratuite) d'astronomie à Folgensbourg - 18 septembre 2015

Observation publique (et gratuite) d’astronomie à Folgensbourg – 18 septembre 2015

La Lune déjà brillante dans le ciel, les autres astres se révèlent les un après les autres. D’abord Saturne, unique planète visible ce soir avec son satellite Titan, puis les brillantes étoiles Antares et Arcturus. Et tandis que les étoiles encore plus fines font leur apparition, la magie de cette (fraîche) nuit de fin d’été fait sortir un à un les curieux qui, ayant eu vent de l’événement par voie de presse ou par ce blog, viennent partager avec nous leur amour du ciel, et surtout demander des explications sur ces phénomènes qui, au delà du régal pour les yeux, ont aussi une signification scientifique.

La lune partiellement cachée par un nuage - 18 septembre 2015

La lune partiellement cachée par un nuage – 18 septembre 2015

Les opérateurs des télescopes pointent alors les différents astres visibles cette nuit. La Lune et Saturne bien sûr, mais aussi des éléments du ciel profond tel que la nébuleuse planétaire de la Lyre (M57 pour les intimes), l’amas d’Hercule (M13), la galaxie d’andromède (M31) ainsi que les étoiles doubles les plus remarquables du ciel, tels Albireo (l’oeil du cygne aux deux composantes très distinctes, l’une bleue, l’autre jaune) et Mizar, dans la constellation de la Grande Ourse.

Quelques nuages passagers dans le ciel (18 septembre 2015)

Quelques nuages passagers dans le ciel (18 septembre 2015)

De leur coté, d’autres membres du club expliquent, en pointant les astres à l’oeil nu, les notions de base de l’astronomie comme l’art de se repérer dans le ciel et comment grâce à la constellation de la Grande Ourse faire connaissance avec l’étoile polaire dans la Petite Ourse, mais aussi les splendides constellations de la Lyre, le Cygne, l’Aigle (qui forment le triangle d’été), le Bouvier, le Scorpion ou encore de Cassiopée.

Observation publique (et gratuite) d'astronomie à Folgensbourg - 18 septembre 2015

Observation publique (et gratuite) d’astronomie à Folgensbourg – 18 septembre 2015

Une autre notion sur laquelle nous avons insisté est le fait que la lumière que nous voyons des étoiles a été émise dans un passé plus ou moins lointain, pouvant aisément dépasser les millénaires pour certaines des plus distantes étoiles.

Et c’est alors que nous discutions des distances infinies dans l’univers qu’ELLE est apparue. Elle. La voie lactée. Notre Galaxie. Dans toute sa splendeur, dessinant une traînée blanchâtre et quasi lactée (d’où son nom) au coeur d’une nuit noire comme nous n’en voyons jamais chez nous en bas dans la trouée de Bâle. Une merveille sidérale et sidérante que de voir notre ville cosmique qu’est notre voie lactée, enfin se révéler à nos yeux.

Le coeur de la voie lactée, vue depuis Folgensbourg (18 septembre 2015)

Le coeur de la voie lactée, vue depuis Folgensbourg (18 septembre 2015)

Il s’agit là sans doute de notre plus beau ciel en plus d’une dizaine d’années d’observations. Une nuit de rêve pour s’initier aux merveilles qui nous surplombent et qui nous apparaissent alors que la nuit tombe.

A part ça, nous avons eu droit au thé de notre présidente Marie-Jo et au délicieux gâteau de notre membre Danielle, qui firent de cette soirée un événement aussi astronomique que gastronomique.

Enfin, 23 heures passé, les plus irréductibles des astronomes plièrent bagage afin de regagner leurs pénates… la tête encore dans les étoiles.

Observation publique (et gratuite) d'astronomie à Folgensbourg - 18 septembre 2015

Observation publique (et gratuite) d’astronomie à Folgensbourg – 18 septembre 2015

En bref, une soirée d’observation des plus réussie qui a attiré un bon nombre de visiteurs désireux comme nous de profiter de la beauté de cette nuit magique pour (re) découvrir le ciel.

Merci encore à Max Delmond, maire de Folgensbourg, pour avoir autorisé notre manifestation.

Publié dans découverte, Observation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Observation d’automne 2015 : Trouver sa voie… lactée

Profitant des derniers jours de l’été (astronomique), nous vous invitons à (re)découvrir notre galaxie, la voie lactée, à l’occasion de notre traditionnelle séance d’observation astronomique publique et gratuite prévue pour vendredi 18 septembre 2015 à partir de 20h30 sur le chemin municipal près de l’école primaire, à Folgensbourg.

pano_folgensbourg_

Le lieu de l’observation.

« Ah les belles nuit d’été… »… alors que lentement mais sûrement les beaux jours se font la belle, nous vous invitons à profiter une dernière fois des cieux de la belle saison. Et si en cette fin d’été les planètes se font rares – Saturne étant la seule visible, et là pendant un temps très court après le coucher du soleil – notre galaxie, la Voie lactée, nous offre son plus beau visage… ainsi que l’occasion de découvrir notre place au sein du vaste univers.

La lune, Saturne, et quelques centaines de milliards d’étoiles…

Si le système solaire n’a pas décidé de nous gâter en cette fin d’été, nous vous avons tout de même déniché LA date où la lune offre un magnifique mais fin croissant aux cotés d’Antarès, la plus brillante étoile de la constellation du scorpion, de même que de Saturne, la planète aux anneaux qui se donnera à voir, ainsi que sa principale lune Titan, peu après le coucher du soleil.

obs_panstarrs5

Mais en cette nuit de fin d’été, c’est le ciel profond, c’est à dire tout ce qui se trouve au delà de notre banlieue stellaire proche nous offre son plus beau spectacle. En effet, notre galaxie, la voie lactée, se présente à nos yeux sous son meilleur profil, nous permettant de découvrir en son sein de nombreuses nébuleuses et amas stellaires. Mais surtout, pour peu que le ciel soit suffisamment pur, on l’apercevra, elle. Vue par la tranche, notre galaxie prend la forme d’une zone un peu plus claire dans le ciel, plus riche en étoiles aussi, qui, observée aux simples jumelles (et plus encore aux télescopes, bien sûr), dévoile son infinie richesse, estimée au bas mot à quelques centaines de milliards d’étoiles. Entre 200 et 400 milliards. Mais ce n’est qu’une estimation…

Parmi les autres merveilles du ciel d’été que nous vous proposons de découvrir, citons notamment l’amas d’Hercule, une concentration étonnante d’étoiles, Albiréo, la plus belle des étoiles doubles, l’une jaune l’autre bleue, qui offre un spectacle unique au télescope, ainsi que la grande sœur de notre voie lactée, la galaxie d’Andromède.

obs_astro_maison

Un ciel de toute beauté à découvrir à l’oeil nu mais aussi au télescope, télescopes que le club mettra à disposition des intéressés, de quoi voir ces cieux enchanteurs sous toutes ses coutures.

Vers l’infini et au delà !

Après avoir de nombreuses fois mis notre système solaire à l’honneur, c’est donc cette fois le ciel profond que nous vous ferons découvrir. Le système solaire, c’est notre banlieue, notre quartier, notre rue, mais il est temps à présent de regarder vers l’infini … et au delà !

Au delà, là où les distances se comptent en années lumière… de quoi aussi, réfléchir sur notre insignifiance au milieu de tout cet espace et de se rendre compte de la place que nous occupons au cœur de l’infini. A l’heure ou le nombrilisme est une maladie contagieuse, voici un remède des plus radicaux !

nightshot

Horizons lointains

Contrairement à notre habitude, nous n’avons pas choisi la Petite Camargue Alsacienne pour y poser nos télescopes, mais les hauteurs de Folgensbourg. Certains corps célestes que nous voulons observer ce soir étant très bas sur l’horizon sud ouest, cela nous impose de choisir un emplacement où cette partie du ciel est bien dégagée, ce qui n’est hélas pas le cas à la Petite Camargue où les arbres poussant au long du canal nous boucheraient la vue. De plus, nous avons déjà eu l’occasion de pratiquer ce lieu, lors de l’observation de la comète Panstarrs, en mars 2013, et il est idéal pour nos besoins de ce soir, se situant assez loin des lumières de la ville tout en restant facilement accessible.

panstarrs1

periscolaire_folgensbourg_600px

L’école primaire – et périscolaire – de Folgensbourg, dont le parking saura vous accueillir.

Seule inconnue à l’heure où nous écrivons ces lignes : La météo. D’autant que l’astronomie observationnelle nécessite des conditions atmosphériques optimales pour être pratiquée (voir ici).

En cas de mauvais temps, l’observation serait annulée, même si certains de nos membres seraient présent aux alentours de l’heure de rendez-vous pour en informer les éventuels visiteurs et, malgré tout, tenter de répondre à d’éventuelles questions.

Souhaitons nous donc bonne chance afin que nous puissions vous faire voir le ciel comme vous ne l’avez peut-être jamais vu.

Nota : Parking disponible à proximité. Gratuit.

Publié dans Observation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Vendredi 10 avril 2015 : Un peu de Jupiter, un peu de Vénus, et bien trop de nuages.

Vendredi 10 avril 2015. 19h30. H-1 avant l’arrivée prévue du public. Les premiers astronomes prennent possession de la Maison éclusière de la Petite Camargue Alsacienne tout en portant leurs yeux au ciel, afin d’évaluer la météo. Et la, patatras ! Après une semaine de beau temps quasi Californien, les nuages sont de retour. Affaire de ne pas faire mentir la tradition qui veut que nos observations astro de printemps… ne tombent à l’eau !

Malgré tout, les membres présents préparent le matériel d’observation (4 télescopes, dont le grand Dobson de 300 millimètres de diamètre) ainsi que celui dédié à la projection commentée, ayant pour thème cette année la planète Jupiter.

obs_lune___05 copie
Une projection commentée par l’un des membres du club.

Et les nuages, encore et encore, s’épaississaient…
Galilée oh Galilée, pourquoi nous as-tu abandonnés ?
Newton oh Newton, pourquoi ça tombe toujours sur notre pomme ?
Hubble oh Hubble, pourquoi nos cieux sont-ils si horribeul ?

C’est alors que soudain, un petit, mais alors très petit coin du ciel voit le voile de nuages de déchirer. Enfin, les astronomes entrevoient une occasion de ne pas finir complètement dans la dèche !

Et c’est heureusement à cette heure que le public est venu en assez grand nombre (une soixantaine de visiteurs comptés à vue de nez), sous un ciel leur donnant l’opportunité d’observer la planète Vénus, également appelée (improprement) l’étoile du berger, mais surtout Jupiter et ses 4 lunes principales, dites galiléennes, à travers les télescopes mis en place par les membres de l’association.

Et la, quel ne fut pas notre plaisir de voir les yeux ravis de nos invités, petits où grands, ayant découvert de leur propres yeux ces 4 lunes qui ont changé notre vision du monde ainsi que les bandes de nuages les plus importantes à la surface de cette planète géante gazeuse qu’est Jupiter.

jupiter_au_telescope_simulation_10042015 copie
Jupiter et ses 4 lunes galiléennes vues au télescope dans la soirée du 10 avril 2015 (reconstitution)

Parallèlement, sur une table à l’entrée de la maison éclusière, la vidéo projection tournait en boucle, commentée en live par un membre du club, parfois même en bilingue, l’événement ayant également attiré des visiteurs germanophones.

Puis lentement le public s’en est allé. Est venu le temps de ranger les télescopes pour sortir de notre besace… un gâteau au chocolat que nous avons dégustés entre membres du club. Mais là, la gastronomie avait cédé sa place à l’astronomie…

public25052012_3

Publié dans Observation | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Vendredi 10 avril 2015 : Soirée d’observation astronomique grand public à la Petite Camargue Alsacienne.

Avril. Le printemps revient, et avec lui cette irrépressible envie de profiter des choses simples que la nature nous offre. Et ça tombe bien car c’est exactement ce à quoi nous vous convions, en vous invitant à notre traditionnelle séance d’observation astronomique publique et gratuite prévue pour vendredi 10 avril 2015 à partir de 20h30 à la maison éclusière de la Petite Camargue Alsacienne.

Le plus beau ciel de l’année ? C’est le ciel du mois d’avril ! Et pour cause : les merveilles du ciel d’hiver sont encore présentes tandis que celles des cieux printaniers font plus que pointer leur nez. En sus, cette année, les deux plus brillantes planètes du ciel s’invitent dans ces cieux magiques, de quoi offrir un spectacle de toute beauté à tous les amateurs de nuits étoilées.

conjonction_20022015 copie

Les planètes ont rendez-vous dans les amas

En plus des traditionnelles merveilles du ciel de cette saison que sont la constellation ainsi que la nébuleuse d’Orion, la configuration des cieux de ce mois d’avril est des plus étonnantes.

En effet, Vénus et Jupiter, les deux plus brillantes planètes du système solaire vu depuis la terre, se trouveront juste à coté des deux plus beaux amas stellaires des cieux d’avril, à savoir les pléiades et l‘amas de la crèche. Tous ceux qui ont déjà vu ce phénomène vous le confirmeront : Le spectacle d’un corps céleste brillant à coté des fines étoiles de ces amas est magique.

Mais au delà de la beauté poétique, ces alignements célestes aussi somptueux que rares sont également un très bon support pour expliquer les distances dans l’univers.

Par ailleurs, autour de la planète Jupiter, nous vous ferons également découvrir les 4 lunes principales (dites Galiléennes) de la plus grande planète de notre système solaire.

Un ciel spectaculaire à découvrir à l’oeil nu, guidé par nos soins, mais aussi aux télescopes, télescopes que le club mettra à disposition des intéressés, de quoi voir ces cieux enchanteurs sous toutes ses coutures.

cassiopeia_dawn copie

Voir c’est bien, comprendre c’est mieux.

Au delà du spectacle, nous assureront également une explication, dans les termes les plus simple possibles, des phénomènes observés et répondront dans aux questions qui ne manqueront pas de fuser.

Car passé l’émerveillement devant la beauté esthétique des cieux, la compréhension de ces phénomènes permet d’apprécier d’autant plus les merveilles de la voûte céleste. Voir c’est bien, comprendre c’est mieux.

« L’astronomie est une voie royale pour intéresser le public à la science et à ses enjeux », comme nous avons l’habitude de dire, citant notamment le célèbre astrophysicien français André Brahic, qui voit même en l’astronomie une source de passion pouvant éveiller intelligence et conscience, pour créer du vivre ensemble. « Plutôt que d’envoyer l’armée, envoyez les astronomes », s’amuse même ce dernier. Nous n’en sommes pas là, mais nous apportons néanmoins notre pierre à l’édifice en intervenant également dans les écoles et périscolaires des alentours.

obs_lune___05 copie

Pluie d’étoiles au fil de l’eau.

Comme le veut la tradition depuis déjà plusieurs années, le cadre bucolique de la maison éclusière de la Petite Camargue Alsacienne a été choisi pour réaliser ces observation, autant pour des raisons pratiques que de sympathie avec les équipes de la Petite Camargue Alsacienne, amoureuses de la nature et donc des étoiles.

obs_avril2014___2

Reste la question qui fâche : La météo, éternelle ennemie des organisateurs d’événements en plein air. D’autant que l’astronomie est très exigeante de ce point de vue (voir ce lien), car elle nécessite un temps clair, le moins nuageux possible, afin que la lumière des astres parvienne aux observateurs.

En cas de mauvais temps, l’observation serait annulée, même si certains de nos membres seraient présent aux alentours de l’heure de rendez-vous pour en informer les éventuels visiteurs et, malgré tout, tenter de répondre à d’éventuelles questions.

obs_lune___06 copie

Le ciel d’Avril se découvrira t’il afin de nous permettre de vous le faire découvrir au fil de l’eau ? Réponse vendredi 10 avril au soir… positive, on l’espère !

Rendez-vous vendredi 10 avril à partir de 20h30 à la maison éclusière de la Petite Camargue Alsacienne. Parking disponible à proximité. Gratuit.

NOUVEAU : Rejoignez l’événement Facebook de cette manifestation.

Publié dans Observation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Vendredi 3 octobre 2014 : La Lune au rendez-vous au coeur de la Petite Camargue Alsacienne

4eme essai, et cette fois-ci, ce fut la bonne ! Après trois tentatives à la maison éclusière de la Petite Camargue Alsacienne, avortées pour raison météorologique, la persévérance aura fini par porter ses fruits.

Pourtant lorsque les premiers membres arrivés sur site ont levé les yeux au ciel, c’était loin d’être gagné, car le grand beau temps prévu par les météorologues, était loin d’être au rendez-vous.

Malgré tout, les télescopes ont été dressés dans l’espoir d’un changement météorologique qui coïnciderait avec la tombée de la nuit.

obs_lune___01 copie
Mise en place du Télescope Dobson de Gérard

Et là, soudain, les nuages se décident enfin de jouer pour notre camp en dégageant un ciel splendide, certes un peu brumeux, avec l’astre des nuits pile à la verticale du canal de Huningue, offrant un spectacle à couper le souffle autant aux amateurs de paysages magiques que de cratères scrutés de près au télescope. La Lune s’offrait à nous !

obs_lune___03 copie
La nuit tombe, pour une fois propice à une observation réussie.

obs_lune___10 copie
Un coin de lune vue à travers un télescope.

La soirée s’est alors organisée entre deux pôles : un pôle théorique et un pôle pratique, les visiteurs étant invités à passer par le premier pour se faire expliquer ce qu’ils pourraient observer au second.

Le pôle théorique n’était autre qu’une vidéo projection expliquée par notre membre Denis Terrier qui, s’appuyant sur l’atlas virtuel de la lune, programme librement et gratuitement téléchargeable, les cratères, mers et autres éléments de la géographie de l’astre des nuits.

Avec le mur de la maison éclusière en guise d’écran, et malgré une alimentation électrique des plus vintage, Denis à merveilleusement su capter l’intérêt de son auditoire fasciner et partager son savoir et sa passion pour l’astronomie.

obs_lune___05 copie
Denis Terrier expliquant la lune aux visiteurs, à l’aide de l’atlas virtuel de la lune.

obs_lune___08 copie
L’alimentation électrique du pôle théorique.

Puis les visiteurs – une cinquantaine sur l’ensemble de la soirée avec un pic de trente personnes en même temps – étaient invités à se rendre quelques mètres plus loin où les télescopes étaient érigés, pour mettre en pratique ce qu’ils ont appris auprès de Denis bien sûr, mais aussi pour découvrir, l’oeil rivé à l’oculaire du télescope, le coeur de la grande galaxie d’andromède, une galaxie spirale très similaire à notre voie lactée.

obs_lune___06 copie
Observations au télescope (pose longue)

Outre ces découvertes télescopiques, nos membres ont profité de la beauté de la nuit pour faire découvrir les constellations les plus marquantes du ciel tels que le Cygne, la Lyre, l’Aigle (constellations dont les étoiles les plus brillantes forment le triangle d’été), mais aussi Cassiopée, le carré de Pégase et bien sûr l’inévitable Grande Ourse, constellation phare du ciel boréal.

obs_lune___07 copie
La Grande Ourse au dessus de la Maison Eclusière de la Petite Camargue Alsacienne

Bref, une séance d’observation réussie à tout point de vue, dans la douceur – certes relative – d’une nuit du début de l’automne, où certains ont eu le plaisir de découvrir pour la première fois le ciel et ses merveilles à travers l’oculaire de cet instrument qui à lui seul symbolise l’astronomie : le télescope.

obs_lune___02 copie
Mettez l’oeil au télescope, et laissez la magie opérer…

Publié dans découverte, Observation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Vendredi 3 octobre 2014 : Soirée d’observation astronomique grand public à la petite camargue.

Après deux tentatives météorologiquement infructueuses ce printemps, nous tentons à nouveau notre chance auprès du ciel en remettant au goût du jour la traditionnelle « séance d’observation d’automne », publique et gratuite, prévue pour vendredi 3 octobre 2014 à partir de 20h à la maison éclusière de la Petite Camargue Alsacienne.

La rentrée est pour beaucoup le temps des bonnes résolutions. Pour Nous, membres de l’atelier Astronomie des As du Temps Libre de Saint-Louis – Neuweg, ces bonnes résolutions passent par le retour d’une ancienne tradition au sein du club  : la séance d’observation publique d’automne. Une occasion d’oublier le temps d’une soirée l’été qui s’en va, en s’immergeant dans le monde fascinant des étoiles.

public25052012_5

Bien que le mal nommé triangle d’été soit encore quasiment au zénith, le ciel d’automne n’est pas le plus riche en étoiles brillantes, et en sus, cette année, il n’y a même pas une planète pour égayer le ciel en début de nuit. Mais il en faut plus pour nous décourager car nous comptent sur notre satellite naturel la Lune pour offrir aux à nos visiteurs un beau spectacle. Pour paraphraser Amel Bent, Viser la lune ne nous fait pas peur

« A force d’images plus magnifiques les unes que les autres que les grands télescopes nous gratifient, on en oublierait presque les choses simples », à commencer par notre bonne vieille lune qui est pourtant, après le soleil, le corps céleste le plus brillant de notre ciel. Or observer et comprendre la Lune est à la fois abordable et essentiel en astronomie.

public25052012_6

En effet, nul besoin de télescope pour observer l’astre des nuits. L’oeil nu suffit déjà, et le spectacle atteint le grandiose dès qu’on l’observe aux jumelles. Mais au delà de l’émotion esthétique, comprendre ce que représente la lune, astre indispensable à la vie sur terre, est à la fois simple et essentiel. Et c’est bien cela que nous nous donnons pour mission lors de cette soirée d’observation.

Cratères, mers, mais aussi mouvements de la lune, sans oublier les lieux d’alunissages des missions Apollo, la lune n’aura plus de secret pour vous.

public25052012_1

Si la Lune devrait être le plat de résistance de cette séance d’observation, nous vous réservons en sus un beau dessert  : l’observation du ciel profond, avec notamment la galaxie d’andromède, l’amas d’hercule et la magnifique étoile double Albireo, dans la constellation du Cygne. Et qui sait peut-être, si la nuit est particulièrement claire, peut-être un bout de voie lactée

Bien entendu, nous saurons aussi répondre à vos autres questions que vous pourriez vous poser au sujet du ciel. C’est d’ailleurs souvent en partant des questions du public que les discussions les plus passionnantes prennent forme, avec, qui sait, peut-être de nouvelles vocations à la clé.

« L’astronomie est une passion« , et la passion, c’est la porte ouverte sur une vraie richesse intérieure. C’est à cela que servent nos soirées d’observation publiques : allumer la flamme d’une passion, c’est déjà allumer la flamme d’une vie.

public25052012_3

Comme à notre habitude, nous avons choisi le cadre bucolique de la maison éclusière de la Petite Camargue Alsacienne pour ces observation. Commodité des lieux et amitié avec les équipes de la Petite Camargue Alsacienne sont ici les maîtres mots, car, rappelons le, l’univers fait également partie de la nature.

obs_avril2014___2

Reste encore et toujours le souci de la météo. A l’heure ou de plus en plus de peuples parlent d’indépendance en Europe, nous autres astro amateurs aimerions prendre notre indépendance vis-à-vis des conditions météorologiques. Un vœu hélas pieux…

Bien entendu, en cas de mauvais temps, la manifestation serait annulée.

meteo_1
Ce ciel nous conviendrait 🙂

Publié dans découverte, Observation | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Astronomie aux journées du patrimoine : Des observations… avant l’arrivée de la saison des pluies

Comme nous y avions été invités, l’atelier Astronomie des As du Temps Libre de Saint-Louis Neuweg a répondu présent à l’appel de nos amis de la Petite Camargue Alsacienne, afin d’organiser une observation du soleil à l’aide de notre lunette dédiée et sécurisée, lors des journées du patrimoine 2014.

jdp2014___reglage_materiel
Réglage du matériel

Et la journée a fort bien commencé. Sous un ciel bleu et dans une chaleur humide typiquement tropicale (du jamais vu à cette saison !), nous nous sommes installés à l’emplacement qui nous était réservé, accueillis par Christelle Priot, la garde-animatrice de la réserve naturelle.

jdp2014___gabriel_et_christelle
L’animateur de notre atelier, Gabriel Bury, avec Christelle Priot, garde animatrice de la Petite Camargue Alsacienne.

Prêts à se lancer dans une journée riche en observations, d’autant que ce jour là, le soleil se montrait fort actif, entre protubérances et taches solaires en veux tu en voila, nous accueillons nos premiers visiteurs, fort intéressés de découvrir souvent pour la première fois de leur vie, le soleil à travers une lunette sécurisée comme la notre.

jdp2014___public2 jdp2014___public
Le public, fidèle au rendez-vous.

Vers midi, les officiels inaugurent ces journées du patrimoine, ainsi que le sentier des observatoires remis en état par les bénévoles de l’association des bras cassés. Sont présents, outre bien sûr le président de l’association Petite Camargue Monsieur Michel Samso, Monsieur Jean-Marie Zoellé (Maire de Saint-Louis), Madame Pascale Schmidiger (Vice-Présidente de la commission culture de la Ville de Saint-Louis), Monsieur Max Delmond (Maire de Folgensbourg et conseiller général du canton des trois frontières), Monsieur Bernard Tritsch (Maire de Village-Neuf et ancien président de l’association Petite Camargue) ainsi que la charmante Delphine Wespiser, Miss France 2012 et conseillère municipale de Magstatt-le-Bas.

jdp2014___officiels
Michel Samso, Jean-Marie Zoellé et Delphine Wespiser à l’inauguration des journées du patrimoine 2014 à la Petite Camargue Alsacienne.

Puis vint la pause de midi, le temps de déguster un bout du délicieux sanglier à la broche (made in Petite Camargue Alsacienne), façon de célébrer la mémoire d’Obelix. Hélas peu après ces débuts prometteurs, nos pas vraiment amis les nuages ont commencé par sérieusement fourrer leur groin dans nos affaires, et la si belle journée a tourné court, balayée par une averse qui allait mettre un terme à ce sympathique moment d’astronomie champêtre…

jdp2014___meteo
La météo, éternelle ennemie de l’Atelier Astronomie des As du Temps Libre de Saint-Louis !

Publié dans Observation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire